© Michel Rémon & Associés, architecte mandataire / Sergio Grazia, photographe

HÔPITAL EDOUARD HERRIOT

CONSTRUCTION D’UN PAVILLON CENTRAL REPONDANT AUX ENJEUX HOSPITALIERS CONTEMPORAINS

Au début du XXème siècle, la Ville de Lyon doit augmenter sa capacité hospitalière pour répondre aux besoins de la population. À l’époque, le maire de Lyon, Edouard Herriot, demande à l’architecte Tony Garnier de créer les plans du projet. En 1933, une véritable « cité-jardin pour les malades » est inaugurée au cœur de la ville. Conçu sur un mode pavillonnaire, l’hôpital s’étend sur 156 000m², offrant des espaces aérés, ensoleillés et fleuris et tout un réseau de galeries souterraines au service des soins.

L’enjeu de ce projet était de pouvoir répondre aux nouveaux besoins de la population lyonnaise, notamment l’évolution des pathologies, le vieillissement de la population et la modification des modes de prise en charge. Le pavillon central ne correspondant plus aux normes de respect des conditions de travail des professionnels et du confort des patients, il a été convenu par un accord passé entre les Hospices civils de Lyon et le ministère de la Culture de le démolir pour reconstruire un nouveau bâtiment apte à répondre aux enjeux hospitaliers contemporains. Celui-ci devait s’intégrer au site de Grange Blanche en sauvegardant le patrimoine culturel de Tony Garnier.

© Michel Rémon & Associés, architecte mandataire / Sergio Grazia, photographe
© Michel Rémon & Associés, architecte mandataire / Sergio Grazia, photographe

Le nouveau pavillon H vient moderniser l’hôpital tout en s’inscrivant dans le paysage urbain existant de Tony Garnier.

Le nouveau bâtiment H, dont le fonctionnement a été pensé par Michel Rémon & Associés, constitue un plateau technique unique implanté au centre des 22 pavillons du site, mettant fin à leur fonctionnement en parallèle. Il apporte une solution concentrique, précieuse pour les patients et pour l’efficience de l’institution, en rassemblant les opérations lourdes et urgentes, autrefois disséminées.

Nous avons collaboré sur l’insertion du bâtiment H au sein du paysage urbain existant avec un travail sur le choix du gabarit, le dessin des façades avec ses rythmes, ses matériaux et ses teintes, et la volonté de protéger patients et médecins des regards extérieurs mais aussi de laisser entrer le plus de lumière naturelle possible à l’intérieur.

© Michel Rémon & Associés, architecte mandataire / Sergio Grazia, photographe
Lieu
Lyon 3e
Type d’opération
Construction d’un nouveau plateau technique
Programme
Santé
Maître d’ouvrage
HCL
Équipe
Chatillon Architectes (architecte associé),
Michel Rémon (architecte mandataire)
Budget
50 M€ HT
Calendrier
2013-2017