© Chatillon Architectes

LE QUADRILATÈRE DE BEAUVAIS

RESTRUCTURATION D’UN LIEU CULTUREL D’EXCEPTION

Le parvis de la cathédrale de Beauvais accueillait la Manufacture de tapisserie jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale et sa destruction. Pour rendre hommage à ce patrimoine industriel, André Malraux, alors ministre de la culture, lance la création de la Galerie nationale de la tapisserie qui sera inaugurée en 1976.

Ce bâtiment unique de l’architecture du XXe siècle, imaginé par l’architecte André Hermant, a été pensé comme une succession de boîtes à observer et se place tel un anti-monument face à la cathédrale. Le choix d’une architecture horizontale magnifie ainsi la verticalité prodigieuse de cette dernière et met en exergue les vestiges des murs gallo-romains à l’intérieur desquels il a été construit. En devenant la propriété de la ville de Beauvais en 2013 son projet artistique et culturel évolue vers une programmation ouverte à l’ensemble des arts visuels et le lieu est rebaptisé « Le Quadrilatère ».

© Laurent Kronental
© Chatillon Architectes
© Laurent Kronental

Le parti pris architectural est d’assumer des interventions contemporaines seulement quand cela est nécessaire avec toujours le même souci de cohérence, aussi bien entre les éléments du projet de restructuration qu’avec l’œuvre d’André Hermant.

© Chatillon Architectes
© Laurent Kronental

Lancé en 2020 par la ville de Beauvais, le projet de restructuration du Quadrilatère a pour ambition de révéler la beauté de l’architecture d’André Hermant et de moderniser ce lieu qui bénéficie d’une situation extraordinaire, afin qu’il devienne un centre d’art et d’architecture de premier plan à l’échelle nationale comme internationale. Le projet demandait notamment de prévoir la création de nouveaux espaces et services pour les visiteurs : des vestiaires, des sanitaires, une librairie, un lieu pour se restaurer et un atelier pédagogique pour mieux accueillir les enfants. Pour révéler l’histoire exceptionnelle du site, il était aussi primordial de rendre les vestiges archéologiques accessibles au public.

Pour répondre à ces objectifs, nous avons proposé un nouveau parcours muséographique avec des circulations repensées, une mise aux normes complète du bâtiment pour une accessibilité universelle et une requalification des espaces d’accueil. La création d’un nouvel escalier monumental intégrant aussi bien des volées de marches que des rampes pourra permettre, avec l’ascenseur qui l’accompagne, de rendre tous les niveaux accessibles. Ce dispositif favorise la réorganisation des vestiaires et des sanitaires en sous-sol et propose un espace d’accueil spécifique à l’auditorium. Pour simplifier l’installation des œuvres à tous les niveaux du bâtiment un monte charge est intégré au bâtiment. Afin de permettre une grande souplesse scénographique pour toutes les expositions temporaires, un système de cimaises mobiles est installé sur les poutres existantes au niveau des voûtes, assurant la modularité nécessaire à tous types d’intervention artistique. La crypte devient accessible au public grâce à une passerelle intégrée au parcours d’exposition. Le café/librairie et la boutique, mis en relation autour du patio intérieur, prennent place dans les anciens ateliers de démonstration de la Manufacture de tapisserie.

© Laurent Kronental
Equipe
Daria Maslova, Simon Chatillon
Location
Beauvais
Project type
Redevelopment
Program
Culture
Project owner
Ville de Beauvais
MOE 
Chatillon Architectes,
Nathalie Crinière,
Studio Mugo
Budget
€ 6m excl. VAT
Timeline
2021-2024