© Chatillon Architectes

GRANDE NEF DE L'ÎLE-DES-VANNES

RÉHABILITATION ET RESTAURATION DE LA GRANDE NEF EN VUE DES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES 2024

Inaugurée en 1971, la grande nef du complexe sportif de l’Île-des-Vannes, imaginée par Anatole Kopp, Lucien Metrich et Pierre Chazanoff, est une vraie prouesse technique d’un point de vue de l’ingénierie et de la statique. Pièce maîtresse du centre omnisports, la grande nef se dresse telle une barque renversée s’intégrant parfaitement dans le paysage fluvial du site. En 2007, ce bâtiment, défiant la limite des matériaux, est labellisé « Patrimoine du XXème siècle » par le Ministère de la Culture et inscrit à l’inventaire complémentaire des monuments historiques.

Jamais rénové depuis son ouverture et devenu rapidement obsolète, en matière de performance énergétique, d’accessibilité, de porosité et de confort, le complexe sportif a fermé ses portes en 2014. L’enjeu de sa réhabilitation s’inscrit dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. La grande nef de l’Île-des-Vannes et son annexe le bâtiment A seront utilisés comme site d’entraînement avant et pendant la phase de compétition. À l’issue de ces rencontres internationales, les lieux ont pour vocation de retrouver leur usage originel.

Afin que la grande nef retrouve sa fonction initiale, nous avons prévu une restauration complète des bétons et l’installation d’une double peau en polycarbonate translucide sur les façades latérales pour assurer la régularisation de l’ensoleillement. La nouvelle isolation de la couverture sera surmontée d’une membrane synthétique permettant un meilleur confort thermique et acoustique. Le nivellement du terrain ainsi que l’aménagement d’ascenseurs et de rampes seront mis en place pour une mise en accessibilité universelle du site.

© Chatillon Architectes

La réhabilitation permettra d’apporter des solutions énergétiques actuelles et une accessibilité universelle, tout en conservant les techniques et la matérialité historique du projet des années 70.

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 ont permis d’insuffler la dynamique nécessaire à la remise en valeur du complexe sportif de l’Île-des-Vannes, de ses prouesses techniques des années 70, de son emplacement et de sa visibilité. Réel vecteur d’accélération du « vivre ensemble », le site sera ensuite restitué à la commune de Saint-Ouen-sur-Seine, qui en est le propriétaire, et les différents usages sportifs constitueront un nouveau pôle d’attractivité.

© Chatillon Architectes
Lieu
Île-Saint-Denis
Type d’opération
Réhabilitation
Programme
Sport
Maître d’ouvrage
SOLIDEO
Équipe
Chatillon Architectes
Budget
8 M€ HT
Calendrier
2020-2023